Actualité

Insolite : elle accouche de jumeaux nés de deux pères différents, un rare phénomène

L’investigateur 26/09/2022 à 01:56

Une jeune Brésilienne de 19 ans a donné naissance à des jumeaux à Mineiros, dans l’Ouest du pays, au printemps 2021. Mais phénomène rarissime : les deux jumeaux ont chacun un père différent. Explications.

A Mineiros, dans l’Ouest du Brésil, une jeune fille de 19 ans a accouché au printemps 2021 de deux jumeaux, des garçons, de pères différents, raconte le média brésilien Globo. Selon le médecin qui l’accompagnait, Túlio Jorge Franco, c’est un cas extrêmement rare. En effet, l’adolescente a eu des relations sexuelles avec deux hommes le même jour et est tombée enceinte des deux.

Un doute à huit mois
La mère des garçons a expliqué que les enfants sont très similaires, mais que des doutes ont surgi quant à leur paternité. Elle a notamment remarqué que les nourrissons ne faisaient pas la même taille. Alors, quand ils ont eu huit mois, elle a fait passer des tests ADN à l’homme qu’elle pensait être le père. Et là, surprise : le résultat était positif pour un seul enfant.

"J’ai été étonnée des résultats. Je ne savais pas que cela pouvait arriver. Ils se ressemblent beaucoup", a commenté la jeune femme, qui a préféré rester anonyme. Elle a ensuite refait passer un test au père, ce qui a confirmé la paternité d’un enfant.

"Je me suis souvenue que j’avais eu des relations sexuelles avec un autre homme et je l’ai appelé pour passer le test, qui était positif", raconte la mère à nos confrères. Désormais, les deux jumeaux sont âgés de 16 mois et l’un des pères les a reconnus tous les deux à l’état-civil. "Il m’apporte tout le soutien nécessaire pour prendre soin d’eux", a confié la jeune femme.

Une chance sur un million
Selon le médecin Túlio Jorge Franco, il s’agirait du 20e cas enregistré dans le monde de superfécondation hétéroparentale, terme scientifique expliquant ce phénomène. "Cela peut se produire lorsque deux ovules de la même mère sont fécondés par des hommes différents. Les bébés partagent le matériel génétique de la mère, mais ils grandissent dans des placentas différents", a détaillé le médecin.

"La grossesse s’est très bien déroulée, sans aucune complication. Les garçons sont nés en bonne santé et n’ont jamais eu de problèmes", s’est souvenu le médecin.

Túlio Franco et ses étudiants étudient désormais le cas plus en profondeur, dans le but de produire un article scientifique. "C’est extrêmement rare. Cela arrive une fois sur un million. Je n’aurais jamais imaginé que je verrais un cas comme celui-là dans ma vie", a célébré le médecin, selon la nouvelle république.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer