Actualités

Bénin : voici pourquoi l'opposition a voté contre le budget de l'État 2024

L’investigateur 9/12/2023 à 10:47

Le budget de l’État, exercice 2024 s’élevant à 3199,274 milliards F CFA a été adopté ce vendredi 8 décembre. Mais avant le vote, plusieurs amendements ont été proposés par les députés sur ce projet de loi des finances et ont été intégrés.

En effet, après la présentation des grands axes du projet de budget par le président de la Commission des finances et des échanges, Gérard Gbénonchi, les députés ont pris la parole pour faire des amendements. Au total, 38 amendements ont été effectués par les élus de la 9è législature de la mouvance comme de l’opposition. Le gouvernement a selon Le Matinal, pris en compte 36 amendements, qui ont été intégrés dans ce projet de loi des finances.

Lire aussi : [Jacques Ayadji : le président de Moele-Bénin révèle les raisons de son entrée en politique)>https://www.linvestigateur.info/?Jacques-Ayadji-le-president-de-Moele-Benin-revele-les-raisons-de-son-entree-en&var_mode=calcul]

A l’étape du vote, seuls les députés de l’Union Progressiste le Renouveau et du Bloc Républicain, les deux partis de la mouvance ont voté pour ce budget. Les 27 députés du parti Les Démocrates ont tous voté contre. Le député Eric Houndété, chef de file de l’opposition a émis des réserves sur le fond de ce projet de loi des finances, exercice 2024. Ce sont ces réserves qui ont amené l’ensemble des élus de la formation politique dirigée par Boni Yayi a voté contre.

Avant le vote, le député Habibou Woroucoubou lors de son intervention a déjà lancé les signaux d’un vote défavorable.
« La croissance actuelle dont se targue l’économie béninoise laisse à désirer bien qu’étant établi à un taux d’environ 6%. Si cette croissance existe vraiment elle est mal répartie et ne profite qu’à une minorité. Mieux elle semble peu utile pour les populations parce qu’elle ne favorise pas un meilleur accès la santé, à l’éducation, à l’eau, à l’électricité, à l’emploi, à l’insertion sociale, à la sécurité physique et économique (risque de chômage et à la qualité de l’environnement. », a-t-il déclaré.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook